English Spanish Brasil Français

Centre historique de Bruges

Posté le 25 novembre 2014 par Nicolas dans

Bruges

Si vous êtes de passage à Bruges en Belgique, n’hésitez pas une seule seconde à visiter son centre historique, représenté au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Et pour cause, l’héritage culturel de cette ville est impressionnant : la préservation d’une architecture médiévale d’époque mélangée au style urbain qui s’est développé et a évolué au fil des siècles fait partie intégrante de la richesse culturelle du pays. Cette cité médiévale au cœur de la région flamande est le lieu le plus visité de Belgique. Elle est considérée comme une des plus belles villes d’Europe et est surnommée la « Venise du Nord » du au regard de ses ponts et de ses canaux qui attirent près de 3 millions de visiteurs chaque année pendant l’été pour en faire le tour en barque à moteur.

L’histoire de Bruges

Son histoire est marquée de multiples influences dues aux nombreux échanges économiques et culturels de cette ville avec le reste de l’Europe. Des liens commerciaux s’étaient tissés avec la Scandinavie durant la période gallo-romaine, et le développement d’un port et d’un centre commercial a relié Bruges au reste de l’Europe médiévale, à commencer par la Grande-Bretagne. C’est au XVe siècle que la ville alors prospère, forte de ses échanges commerciaux et culturels, devient un centre de l’art flamand, comme en témoigne l’artiste Jan Van Eyck qui a contribué au développement de l’école d’art des Primitifs flamands et qui a beaucoup influencé l’art européen de l’époque. La ville a également accueilli un centre de mécénat et a contribué grâce à son école d’art au développement et à la diffusion de la peinture et a encouragé les courants artistiques novateurs.

Son centre historique

Le centre historique comprend l’ensemble des fortifications de la ville et il a conservé malgré le temps la même superficie que celle de l’ancienne ville. Les canaux, ceux naturels comme ceux artificiels aménagés au Moyen-Âge, se situent en son sein et lui donnent un charme particulier qui agrémente la ville d’une touche de poésie et de romantisme. Certaines places ont un symbole particulier, comme la place de Burg et la Grand-Place. Celle de Burg est l’une des plus marquantes car elle a été le symbole de l’alliance entre les pouvoirs civiques et religieux pendant plus d’un millénaire et elle est également le siège d’institutions comme celle de la justice. La Grand-Place quant à elle est composée des halles, du Beffroi et de la Waterhalle, symbole de l’autorité municipale.

Le style architectural de Bruges

L’architecture de Bruges se caractérise avant tout par le style gothique de ses pierres qui datent du Moyen-Âge, notamment celui connu sous le nom de « travée bourgeoise ». Par la suite, l’arrivée du chemin de fer à Bruges dans les années 1830 change radicalement le paysage urbain de la ville. Des plans avaient été conçus pour remplacer son architecture par un style haussmannien, ce qui se fit uniquement dans le quartier du nouveau théâtre, alors privé de toute trace de médiéval. La rénovation des façades effectuées fin XIXe a été influencée par des architectes anglais et a amené un style néogothique singulier, inspiré du style gothique premier de la ville, dans un souci de restaurer les édifices historiques de Bruges et de renouveler le patrimoine artistique de la ville. Ce mélange architectural permet aujourd’hui de retracer les étapes significatives de l’histoire commerciale, culturelle et religieuse de l’Europe médiévale.

Les endroits à ne surtout pas manquer

Bruges regorge de trésors culturels dont trois sont répertoriés dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco : les Béguinages flamands, les Beffrois de Flandres et Wallonie et le centre historique de Bruges.

Les Béguinages flamands sont un ensemble de maisons, d’églises et de parcelles organisées qui retracent aujourd’hui ce qu’était la vie des Béguines en Belgique, à savoir des femmes qui se sont dévouées à une communauté religieuse autonome, sans avoir prononcé de vœux et qui vivaient recluses.

Le Beffroi de Flandres est un monument de 83 mètres de haut, soit 366 marches à monter pour avoir droit à une impressionnante vue panoramique. Il se compose d’une salle du Trésor – ou chambres fortes – ainsi que de la salle des archives. Il possède un imposant mécanisme d’horloge et porte un carillon de 47 cloches.

L’église Notre Dame et sa tour en brique de 122 mètres, la plus haute d’Europe, comprend la plus belle œuvre de Bruges de Michel-Ange intitulée « La Vierge à l’Enfant » au-dessus de son autel latéral droit. Dans le chœur se trouvent les tombeaux du Duc Charles le Téméraire et sa fille Marie de Bourgogne.

La cathédrale Saint-Sauveur au style gothique se compose de trois nefs, d’un chœur, un déambulatoire et de cinq chapelles du Moyen-âge. Elle est la plus ancienne église de Bruges et est richement décorée, entre ses mausolées, ses tableaux d’anciens peintres flamands comme Dirk Bouts et Hugo Van Der Goes, ses reliquaires ou encore ses tapisseries.

Laisser un commentaire